Vous êtes ici : Accueil > Agenda > Cinéma et audiovisuel > Le tapis rouge cannois pour la Nouvelle-Aquitaine

Le tapis rouge cannois pour la Nouvelle-Aquitaine

du 08 au 19 mai 2018

Quatre films soutenus par la Région Nouvelle-Aquitaine et accompagnés par l'ALCA Nouvelle-Aquitaine sont sélectionnés au Festival de Cannes 2018, dont la 71ème édition se tient du 8 au 19 mai. Michaël Dacheux, auteur de L'amour debout , sélectionné à l'ACID Cannes, a bénéficié d'une résidence d'écriture au Chalet Mauriac.

Alain Rousset, président du Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine, Nathalie Lanzi, vice-présidente déléguée à la Culture, Eric Correia, conseiller régional en charge de l’économie créative et des droits culturels, et Bruno Boutleux, président de l’ALCA [1] , agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine sont particulièrement heureux et fiers du parcours des réalisateurs, des producteurs et des distributeurs des films soutenus par la Région, sélectionnés dans les différentes catégories.

Cette année, les diverses sélections du Festival de Cannes sont emblématiques de l’éventail des dispositifs de soutien au cinéma et à l’audiovisuel mis en place par la Région Nouvelle-Aquitaine et de la pertinence des accompagnements de l’ALCA, son agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine.

Cinq longs métrages soutenus, dont quatre sont rassemblés pour la première fois en sélection officielle.

Compétition officielle :

Les Filles du soleil , le deuxième film de Eva Husson. La Région suit la réalisatrice depuis son premier film Bang Gang . Cet opus, aidé en conception et où les femmes sont omniprésentes, est porté par un casting prestigieux et aborde la question des combattantes kurdes.

En guerre  de Stéphane Brizé avec Vincent Lindon, tourné dans le Lot-et-Garonne à l’été 2017, a été soutenu à la production. Le film a également bénéficié du soutien du département de Lot-et-Garonne.

Un certain regard :

Avec deux films coproduits par des producteurs de la Région, c’est l’initiative régionale qui est formidablement récompensée ! Dublin films, David Hurst, pour Mon tissu préféré , premier film de Gaya Jiji, réalisatrice syrienne et UProduction, Jean-Raymond Garcia, pour Meurs, Monstre, Meurs , deuxième film de l’argentin Alejandro Fadel.

ACID :

La diversité de la création et le soutien aux émergences se traduisent également par la sélection du premier long métrage de Michaël Dacheux à l’ACID. L’amour debout  a été développé dans le cadre de la résidence d’écriture du Chalet Mauriac.

 

Initiative régionale pour le cinéma

La Région Nouvelle-Aquitaine a fait le choix du soutien à l’initiative régionale pour le cinéma, liée au développement du long métrage, de la fiction et de l’ouverture à l’international. La présence de quatre producteurs régionaux et deux projets aidés parmi les dispositifs prestigieux de développement de films à l’international sont des signes forts :

  • La Cinéfondation : La Roya  de Juan Sebastian Mesa coproduit par Monociclo Cine et Dublin Films, The Color Of The Skull   de Sibs Shongwe-La produit par Mille et une production, co produit par UProduction et The Return  de Meyar AL-Roumi produit par La Fabrica Nocturna.
  • La Fabrique Cinéma de l’Institut français,  2 producteurs néo-aquitains parmi les 10 projets retenus : Louise Hentgen pour Candela  de Andrés Farías et Faissol Gnonlonfin pour Dia de Achille Adoumbaye Ronaimou

En tant que coproducteur du film Petra , Jérôme Dopffer, producteur régional est également en sélection à la Quinzaine des réalisateurs.

Talents Adami

Pour les 25 ans de l’opération, l’Adami et son partenaire FullDawa Films ont choisi de confier la réalisation des courts métrages soutenus par la Région Nouvelle-Aquitaine à cinq comédiennes et comédiens reconnus, qui passent pour la première fois derrière la caméra.

Prix Unifrance du court-métrage

Deux sociétés de production régionales concourent au prix Unifrance du court métrage 2018 dévoilé à Cannes le 16 mai. Il s’agit de Marmita Films pour le 1er court métrage de Pauline Pinson Los dias de los muertos  et de Uproduction, pour Un peu après minuit  co-réalisé par Anne-Marie Puga & Jean-Raymond Garcia.

Le Prix UniFrance du court-métrage a pour ambition de mettre en lumière l’audace créatrice des jeunes cinéastes et producteurs.

Forte du deuxième fonds de soutien au plan national, la Région Nouvelle-Aquitaine et les 5 départements partenaires (Charente, Charente-Maritime, Dordogne, Landes et Lot-et-Garonne) s’engagent à hauteur de 11 millions d’euros pour la filière cinéma et audiovisuel.

Autre signal fort pour la politique cinématographique en région, la création de l’ALCA, agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine.

 
Contacts presse :

Région Nouvelle-Aquitaine : Rachid Belhadj
 05 57 57 02 75 -  presse@nouvelle-aquitaine.fr

Facebook :  Région Nouvelle-Aquitaine  - Twitter :  @NvelleAquitaine

ALCA agence livre, cinéma et audiovisuel en Nouvelle-Aquitaine : Géraldine Arnoux

05 47 50 10 04 – geraldine.arnoux@alca-nouvelle-aquitaine.fr

Facebook : ALCA  – Twitter : @ALCANAquitaine

[1]  née de la fusion d’Écla, du Centre régional du livre en Limousin et du Centre régional du livre et de la lecture en Poitou-Charentes

Fichier(s) à télécharger