Vous êtes ici : Accueil > Cinéma et audiovisuel > Accueil de tournage > Étude sur l'impact économique des tournages en Région Aquitaine

Étude sur l'impact économique des tournages en Région Aquitaine

L’Aquitaine : région attractive et pertinente pour les tournages !

Dernière mise à jour le lundi 14 novembre 2011

L’Aquitaine : région attractive et pertinente pour les tournages !

- 1 € investit par le Conseil régional sous forme de soutien, génère entre 2 € et 13 € de dépenses locales : 1,5 € pour un court-métrage, entre 2 et 4 € pour un long-métrage de budget inférieur à 4 M€, 3 € pour une web fiction et entre 8 et 13 € pour une fiction TV) ;
- 27% : c’est la part des dépenses réalisées en Aquitaine sur l’ensemble des dépenses, soit près d’1/3 des dépenses de tournage. En prenant comme base le coût de fabrication du film1, cette part des dépenses locales s’élève à 37%.
- 20 000 € : c’est le montant quotidien moyen de dépenses locales d’un tournage : 1 500 € par jour pour un documentaire, 11 000 € pour un long métrage à petit budget, 13 000 € pour une fiction TV unitaire, 30 000 € pour un long métrage à gros budget et entre 35 000 et 40 000 € pour une série TV (contemporaine ou d’époque).
- La plus grande partie des dépenses locales dans le cadre de tournages de fictions TV (séries ou unitaires) se fait en embauches locales. Pour la filière cinéma, l’essentiel de la dépense locale se fait sur les transports, la régie et l’hébergement (hôtel).

Tous ces enseignements sur les impacts économiques des tournages sont les résultats de l’étude pilotée par le Conseil régional d’Aquitaine en collaboration avec l’agence ECLA Aquitaine (Écrit, Cinéma, Livre, Audiovisuel).

En effet, depuis 25 ans, la Région Aquitaine a à coeur les enjeux du secteur du cinéma et de l’audiovisuel. Ainsi, plusieurs axes ont été définis pour créer en Aquitaine une véritable filière de l’image depuis l’écriture de scénarios, l’incitation à l’implantation d’entreprises, les opérations de formation, jusqu’à la structuration des réseaux de diffusion.

Menée par le cabinet Media Consulting Group entre novembre 2010 et avril 2011, cette évaluation avait pour objectifs de :
• dresser un état des lieux de la situation économique générale et de la politique menée en faveur de la filière cinématographique et audiovisuelle, au niveau européen, national, régional et local en termes d’accueil de tournages,
• mesurer les retombées économiques directes et indirectes des tournages en Aquitaine,
• déterminer le contour de l’attractivité de la région Aquitaine pour les professionnels.

Cette étude a permis de mettre en évidence l’attractivité et la pertinence de la Région Aquitaine en termes d’accueil de tournages : plafonds élevés du fonds de soutien, grande variété des décors, capacité à mobiliser les soutiens de plusieurs collectivités territoriales, réactivité…

81 projets accueillis en 2010 dont 21 longs-métrages cinéma et fictions TV, soit 696 jours de tournage.

1- Le coût de fabrication d’un film est la différence entre le coût total du film et le poste I (droits artistiques), le poste IX (assurances
et divers), les salaires des producteurs et des acteurs principaux et les charges qui leur correspondent.

Fichier(s) à télécharger