Vous êtes ici : Accueil > Cinéma et audiovisuel > Création / Production > Bureau des auteurs et des projets > Les résidences de création et les formations > Les formations et écoles

Les formations et écoles

Dernière mise à jour le mercredi 19 avril 2017

Les ateliers Varans (Paris)

Les Ateliers Varan, école de cinéma reconnue à l’échelon international, est membre du CILECT (Centre International de Liaison des Ecoles de Cinéma et de Télévision) qui regroupe les principales écoles de cinéma du monde entier et du GEECT (Groupement Européen des Ecoles de cinéma et de Télévision), département européen du CILECT.

  >  atelier de réalisation de films documentaires
  >  pratique de la réalisation documentaire
  >  pratique du montage documentaire
  >  entre rushes et montage : repenser son film
  > concevoir et réaliser un webdocumentaire
  >  écriture/développement d’un projet documentaire
  >  outils pour l’écriture du cinéma documentaire
  >  réaliser le son au cinéma

RECA : Réseau Français des écoles d’animation

Le RECA regroupe aujourd’hui 25 écoles françaises de cinéma d’animation qui font l’objet d’une reconnaissance incontestable par le milieu professionnel, en France et à l’étranger. Sa création a été accompagnée et soutenue par le Centre national du cinéma et de l’image animée (CNC), et par les syndicats d’employeurs représentatifs du secteur : le Syndicat des producteurs de films d’animation (SPFA) et la Fédération des industries du cinéma, de l’audiovisuel et du multimédia (FICAM) ainsi que par le Pôle Image Magélis à Angoulême.

http://www.reca-animation.com/

 

La fémis (Paris)

La Fémis (école nationale supérieure des métiers de l’image et du son) est une grande école publique qui appartient au Ministère de la Culture et de la Communication. Elle est financée par le Centre National du Cinéma et de l’Image Animée (CNC).

 Elle est membre de la Communauté d’Établissements et d’Universités (COMUE) de PSL (Paris Sciences et Lettres) qui regroupe une vingtaine de grands établissements d’enseignement supérieur et de recherche (École Normale Supérieure, Université Paris-Dauphine, Collège de France, Mines ParisTech, École Nationale Supérieure des Beaux-Arts, Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique,…).

http://www.femis.fr/-francais-

Gobelins, l’école de l’image (Paris)
 GOBELINS, l'école de cinéma d'animation, photographie, design graphique et motion design, design interactif, jeux vidéo, communication imprimée et plurimédia, vidéo et son

http://www.gobelins.fr/

Louis lumière : école nationale supérieure (Paris)

Une grande école publique dédiée aux métiers du cinéma, de la photographie et du son
 L’ENS Louis-Lumière propose une formation initiale professionnalisante, théorique et pratique, technique et artistique. Placée sous la tutelle du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, l’Ecole est un établissement public d’enseignement supérieur qui recrute à Bac +2 par voie de concours. Elle dispense un enseignement dans le cadre de trois sections - cinéma, son, photographie – couronné par un diplôme de niveau Bac + 5 qui confère le grade de Master. La scolarité est gratuite pour les 150 étudiants.

http://www.ens-louis-lumiere.fr/

LE FRESNOY (Paris)

Le Fresnoy sélectionne et accueille des étudiants en provenance de tous les horizons de la création artistique (arts plastiques, cinéma, photographie, vidéo, architecture, musique, spectacle vivant, etc…), de toutes les filières de formation et de toutes les nationalités qui souhaitent affûter leurs connaissances et leur savoir-faire en réalisant des projets susceptibles d'inaugurer leur carrière professionnelle.

http://www.lefresnoy.net/fr/ecole/concept

ESAV Ecole supérieure D’audiovisuel (Toulouse)
 Créée en 1979, l’École supérieure d’audiovisuel (ESAV) propose à ses étudiants une appropriation du processus de réalisation audiovisuelle à travers un cursus et des exercices centrés sur la fabrication de films et documents audiovisuels.
 Plus de 5 000 créations audiovisuelles ont été produites par l’ESAV et ses étudiant(e)s depuis sa création.

Le cursus de trois années ( L3 d’études audiovisuelles  et Master de création audiovisuelle ) peut être complété par une quatrième année avec le Diplôme universitaire de recherche et de création audiovisuelle ( DURCA ).
 Les détenteurs d’un master, porteurs d’un projet de recherche, peuvent poursuivre leurs études en Doctorat.

http://www.esav.fr/l-ecole/

CEEA : Le Conservatoire européen d'écriture audiovisuelle (Paris)

Association à but non lucratif créée en 1996, reconnue par le Ministère de la Culture, le CEEA a pour mission la formation et la professionnalisation de scénaristes de fiction.
 Le CEEA forme des auteurs capables de concevoir et de développer avec la même exigence des programmes courts, des séries télé ou d’animation et des films de cinéma.
 Le CEEA offre une formation longue qualifiante accessible sur concours et délivre un Titre Professionnel de Scénariste reconnu par l’état, qui valide l’ensemble des savoirs et savoirs faire du métier d’écrivain de fictions audiovisuelles.
 Le CEEA propose des stages de formation professionnelle continue de haut niveau destinés à répondre aux demandes d’outils et de méthodologies pour l’écriture de scénarios pour la télévision et le cinéma.
 Le CEEA met en place avec les professionnels de la fiction française, des partenariats pédagogiques destinés à renouveler son enseignement et à établir avec ses élèves et ses stagiaires scénaristes des collaborations artistiques durables.

http://www.ceea.edu/le-ceea/structure.html

IECA : Institut européen du cinéma et de l'audiovisuel (Nancy)

L'IECA est une des rares structures universitaires et publiques en France à dispenser un cursus complet de formation – du L3 au Doctorat en études cinématographiques et audiovisuelles.
 La formation académique et pratique est assurée par des enseignants universitaires et par des professionnels de l'audiovisuel. Elle est encadrée par des techniciens spécialisés et complétée par des stages en entreprises.
 L'IECA voisine avec le Centre Image Lorraine (CIL) et son centre de documentation : plusieurs milliers de livres et de revues spécialisés dans le cinéma et l'audiovisuel.

http://www.univ-lorraine.fr/content/institut-europ%C3%A9en-de-cin%C3%A9ma-et-daudiovisuel-ieca

Institut francophone de formation au cinéma animalier de Ménigoute (Ménigoute)

Méthodes et techniques de réalisation du film documentaire animalier 1ère année (plus d'infos...)  (de septembre à mai) 
 Les étudiants doivent avoir, au minimum, une licence (BAC + 3) ou un diplôme reconnu équivalent. Les étudiants sont originaires de diverses spécialités comme la biologie, les études cinématographiques, les sciences humaines, la communication et l''audiovisuel, etc... Des compétences et des motivations en matières d''audiovisuel et de naturalisme sont les bienvenues.
  Écriture et réalisation du film documentaire animalier  (de septembre à juillet) 
 L'accès se fera avec un BAC + 4. Une formation en vidéo et une bonne connaissance des approches environnementale et animalière sont nécessaires pour la 2ème année. 
 Pour les candidats en formation professionnelle continue, le profil demandé reste le même mais ils peuvent bénéficier, s'ils n'ont pas le niveau d''études requis, d'une Validation des Acquis de l'Expérience pour pouvoir candidater aux formations.

http://www.iffcam.net/

Cinemagis (Mont de Marsan)

La Région Nouvelle Aquitaine soutient le développement de la filière Cinéma et Audiovisuel en intégrant une formation qualifiante à son Programme Régional de Formation.

http://cinemagis.fr/#home

3IS Formation : Image et son (Bègles)

A la fin des années 1980, des diplômés de l’IDHEC (La Fémis), de l’ENS Louis Lumière et des professionnels du cinéma décident de créer un établissement d’enseignement supérieur technique privé dans les Yvelines : l’Institut International de l’Image et du Son est né.
  http://www.3is.fr/

Licence Etudes Cinématographiques et Audiovisuelles Université Montaigne - Bordeaux III (Bordeaux)

La licence Arts du spectacle de l’Université Bordeaux Montaigne permet d’acquérir de solides connaissances théoriques et pratiques dans le domaine des arts du spectacle. La formation cherche à développer l’esprit analytique et d’observation, l’esprit critique, l’expérimentation pratique et le sens du travail en équipe.
 
 La licence « Arts du spectacle » comporte trois parcours :
 • « Cinéma et audiovisuel »
 • « Théâtre »
 • « Danse »

http://www.u-bordeaux-montaigne.fr/fr/formations/offre-de-formation-2016-2020/licence-XA/arts-arts-du-spectacle-musicologie-ART.3/licence-cinema-et-audiovisuel-program-lac16-316/licence-3-cinema-et-audiovisuel-subprogram-lac3-316.html

Master 2 Cinéma et Audiovisuel Université Montaigne Bordeaux III (Bordeaux)

Le master, mention cinéma et audiovisuel comprend des enseignements théoriques, méthodologiques et appliqués.
 
 Il s’appuie également sur une activité de recherche et une expérience en milieu professionnel.

http://www.u-bordeaux-montaigne.fr/fr/formations/offre-de-formation-2016-2020/master-XB/arts-arts-du-spectacle-musicologie-ART.3/master-approches- historiques-et-socio-culturelles-du-cinema-et-de-l-audiovisuel-program-mac16-216.html

ESMI : Ecole Supérieure des Métiers de l'Image (Bordeaux)

Fondée en 2006 à Bordeaux, l’Ecole Supérieure des Métiers de l’Image est dédiée aux arts visuels.
 Elle bénéficie d’un emplacement privilégié sur les Quais, en face du Hangar 17, au cœur du quartier des Chartrons.

Ses formations de BAC+2 à BAC+4 enseignent le graphisme illustratif, le design graphique l’infographie multimédia, l’animation 3D et l’audiovisuel.

http://www.esmi-bordeaux.net/

ECV (Bordeaux)

La formation en Design (graphisme, publicité, digital) et Animation (cinéma d’animation et jeu vidéo) de l’ECV repose sur les principes simples et solides que sont la parfaite maîtrise du dessin et celle de la conception, essence même du métier de designer et réalisateur 2D/3D. Sa pédagogie s’adapte et suit de près les évolutions technologiques et les exigences du milieu professionnel.

https://www.ecv.fr/formations

ESRA : Ecole Supérieure de la Réalisation Audiovisuelle (Angoulême)

Les métiers concernent la production et la réalisation de films, de spots publicitaires, de téléfilms, de séries télévisées, d’émissions de télévision, de films de communication, de reportages et de documentaires, de clips musicaux, de webséries, etc.
 La formation pluridisciplinaire acquise à l’ESRA, qui s’accompagne d’une formation spécialisée dans l’une des options de 3ème année, permet d’assumer différentes responsabilités techniques, d’écriture ou de production dès la sortie de l’école.

http://www.esra.edu/formations/esra-ecole-de-cinema-et-de-television

ECMA : Ecole des Métiers du Cinéma d’Animation (Angoulême)

Le programme de l'école vise à amener ses élèves à une parfaite maîtrise des outils numériques et traditionnels propres au cinéma d'animation. A travers la réalisation de court-métrages, l'école leur permet de développer leur sensibilité et créativité, en encourageant leur propre expression.

http://www.angouleme-emca.fr/fr/index.asp

ÉESI : Ecole Européenne Supérieure de l’Image (Angoulême et Poitiers)

Née de la réunion des Écoles d’art d’Angoulême et de Poitiers au sein d’un Établissement Public de Coopération Culturelle, par la volonté des deux villes de créer une école à échelle régionale, l’École européenne supérieure de l’image - EESI propose des formations reconnues dans le réseau européen de l’enseignement artistique supérieur. L’EESI est subventionnée par le ministère de la Culture et de la Communication, le Conseil régional Aquitaine Limousin Poitou-Charentes et les deux villes qui l’accueillent.

https://www.eesi.eu/site/