Vous êtes ici : Accueil > Écrit et livre > Catalogues des œuvres > Déchets et pouvoirs dans les villes africaines : l'action publique de gestion des déchets à Nairobi de 1964 à 2002

Déchets et pouvoirs dans les villes africaines : l'action publique de gestion des déchets à Nairobi de 1964 à 2002

Publié le 01/04/2010

Les difficultés de la ville de Nairobi à gérer les déchets
ménagers ont conduit à une informalisation croissante de
la prise en charge des ordures. La gestion des déchets dans
la capitale kenyane révèle ainsi un phénomène de co-production
de l'action publique urbaine, où se mêle une pluralité d'acteurs
publics et privés, et une fragmentation des pouvoirs et des
territoires de gestion urbains. Au-delà de l'observation profane
qui décèle dans ces processus un retrait des autorités publiques et
un gouvernement de la ville à l'abandon, l'analyse de la gestion
des déchets de 1964 à 2002 met en fait en exergue les dynamiques
de la régulation urbaine conduite par les autorités publiques, selon
des modalités qui évoluent en fonction de leurs propres valeurs
et des éléments de structuration du secteur. L'inefficacité de la
collecte publique des déchets apparaît ainsi, dans l'analyse de
l'État au concret, comme un des instruments privilégiés par les
autorités publiques pour le contrôle social, économique et spatial
de la capitale.

Thématiques

Déchets et pouvoirs dans les villes africaines : l'action publique de gestion des déchets à Nairobi de 1964 à 2002