Vous êtes ici : Accueil > Écrit et livre > Catalogues des œuvres > Histoire des autres continents > Histoire des itinéraires et des étapes en Amérique latine : XVIe-XXe siècle

Histoire des itinéraires et des étapes en Amérique latine : XVIe-XXe siècle

Publié le 09/07/2015

Du relais de poste à l'hôtel, la topographie des haltes et des étapes a évolué au cours des siècles, avec la modernisation des moyens de transport, l'arrivée du chemin de fer et les progrès de la navigation. Est-il possible de construire l'histoire de ces territoires du quotidien, ces non-lieux à l'opposé de l'apparat du pouvoir politique ? Proposer une géohistoire des havres précaires où le voyageur s'arrêtait quelques heures avant de reprendre son chemin, intéressé par son but et ignorant les noms des villes-étapes, tel est l'objet du présent ouvrage organisé en suivant la chronologie du XVIe au XXe siècle et par aire géographique, de Cuba au Chili, sans oublier le Mexique, le Pérou et l'Argentine. Sur les traces des premiers colons, des explorateurs naturalistes et des touristes amateurs de trekking, le lecteur découvrira une histoire inattendue de l'aménagement des territoires latino-américains et de la sociabilité avant l'avènement des échanges virtuels. Ce volume est le troisième d'une série de travaux collectifs sur l'histoire culturelle des mobilités en Amérique latine coordonnés par Isabelle Tauzin-Castellanos et l'équipe de latino-américanistes réunis dans le laboratoire de recherche bordelais Ameriber. Posada o mesón, venta u hostal, los lugares en que descansaron los viajeros a lo largo y ancho del continente latinoamericano, evolucionaron con la modernización de los medios de transporte, la mejora de las vías de comunicación, la expansión de los ferrocarriles y los progresos de la navegación. El presente libro ofrece varias lecturas de aquellos territorios de la vida cotidiana o no lugares definidos por el antropólogo francés Augé, esos espacios triviales en los que nadie se fija y por los que forzosamente transita. Proponer une geografía de los paraderos precarios y reconstruir la vida de sus pobladores es el sentido de este trabajo colectivo que explora la historia de la sociabilidad por el continente latinoamericano desde la Colonia hasta el siglo XX. México y Lima, Santiago y La Paz fueron algunos de los destinos que descubrieron los primeros turistas del XIX siguiendo los pasos de los misioneros y soldados de la Conquista. El instituto de investigaciones Ameriber coordinado por Isabelle Tauzin-Castellanos contribuye a la historia cultural de las movilidades latinoamericanas con ese tercer volumen después de otros dos dedicados a los transportes.

Thématiques

Histoire des itinéraires et des étapes en Amérique latine : XVIe-XXe siècle