Vous êtes ici : Accueil > Écrit et livre > Catalogues des œuvres > Littératures, Antiquité et Moyen Age > Le loup amoureux

Le loup amoureux

Publié le 11/11/2014

Et si on m'appelle «Loup» Ne m'en sens pas déshonoré Ni que sur moi les bergers crient Ni d'être par eux pourchassé ; J'aime bien mieux bois et buissons Que ne fais de palais ni maison, Et joyeusement j'irai vers elle Parmi le gel, le vent, la neige. Peire Vidal (1150 ?- 1210 ?) était fils d'un «pelissier», un fourreur de Toulouse, mais toutes les anecdotes qui ont trait à son existence nous disent qu'il fréquenta plutôt les cours, les chevaliers et surtout leurs dames. Homme du Sud-Ouest il a beaucoup voyagé. On le trouve à Marseille, en Italie, en Espagne, à Chypre et même en Hongrie, mais la Provence, la Proensa est sa terre d'élection : cette terre «entre le Rhône et Vence/enclose entre mer et Durance». [...] Peire Vidal, c'est la vitalité du désir jointe à l'extravagance du comportement et il nous touche toujours, comme un frère peut-être, homme comme nous imparfait, vantard fantasque et impénitent chasseur, ayant toujours en tête la quête et la conquête du bonheur. (extraits de la préface de Francis Combes)

Thématiques

Le loup amoureux

  • Auteur(s) : Peire Vidal chansons choisies et traduites par Francis Combes
  • Editeur :
  • Collection : -
  • EAN : 9782857922209;
  • ISBN : 978-2-85792-220-9;
  • Prix : 14,00 EUR
  • Disponibilité : Disponible