Vous êtes ici : Accueil > Écrit et livre > Catalogues des œuvres > Traduire la science hier et aujourd'hui

Traduire la science hier et aujourd'hui

Publié le 22/06/2008

Ce volume s'articule autour de la problématique suivante : pourquoi traduire, pour qui, comment ? Le besoin de traduction naît de la difficulté à comprendre le texte dans sa langue originelle ; pour autant, faut-il connaître la langue et/ou la science pour traduire ? Les auteurs contribuant à cet ouvrage s'interrogent sur la méthode à suivre pour traduire une langue technique avec le plus de justesse possible et éviter les écueils linguistiques et épistémologiques. Les recherches menées aboutissent à la conclusion que la traduction de textes scientifiques est une entreprise intellectuelle complexe, qui nécessite une profonde réflexion sur le monde scientifique.

Les contributions réunies dans cet ouvrage ont été présentées à l'occasion d'une journée d'études ; elles s'appuient sur l'histoire des sciences et des idées, la linguistique, la philosophie et la littérature, et analysent le travail de traduction à différentes époques et dans divers champs scientifiques tels que l'astronomie, la botanique, la physique et la chimie. En étudiant les problèmes liés à la traduction des travaux de Gemma Frisius, Isaac Newton, Cari von Linné ou Carl Wilhelm Scheele, et en suivant l'histoire de traducteurs tels que Nicole Oresme, Claude de Boissière ou Pierre Coste, nous comprenons mieux les pièges de la traduction scientifique. Des femmes, telles que Emilie du Châtelet ou Madame Picardet, ont également traduit des ouvrages de science. Leur apport à la diffusion des nouveaux savoirs scientifiques est majeur et fait d'elles d'authentiques femmes de science : ici, traduire la science, c'est faire de la science.

Thématiques

Traduire la science hier et aujourd'hui