Vous êtes ici : Accueil > Écrit et livre > Contrat de filière livre en Nouvelle-Aquitaine > Aides directes > Auteurs > Bourses de traduction

Bourses de traduction

Dernière mise à jour le 28 mars 2018

Objectifs
  • Soutenir les projets de traduction portés par des traducteurs néo-aquitains.
  • Donner du temps ainsi qu'une reconnaissance matérielle au traducteur,
  • Aider et encourager sa professionnalisation.
  • Soutenir les traducteurs dans un travail difficile et ambitieux, impliquant un temps de recherche, une prise de risque sur la découverte d’un auteur méconnu, d’un genre littéraire peu diffusé ou d’une langue peu traduite (y compris langues régionales).

Montant attribuable : jusqu'à 6 000 € net

Bénéficiaires
  • Traducteurs domiciliés en Nouvelle-Aquitaine,
  • Traducteur du français ou vers le français ;
  • Avoir une traduction publiée, à compte d’éditeur (papier et/ou numérique) ;
  • Être auteur à part entière d’un ouvrage ou d’un texte publié (nouvelle dans un recueil ou anthologie, mentionnant explicitement l’auteur de la traduction).
Projets éligibles
  • L’ouvrage pour lequel la demande de bourse est effectuée doit relever du champ littéraire : roman, poésie, nouvelle, théâtre, BD, récits et essais littéraires, jeunesse ;
  • Il peut s’agir d’un projet de retraduction d’une œuvre patrimoniale, à condition d’argumenter la nécessité et l’intérêt d’une nouvelle traduction ;
  • Le projet doit faire l’objet d’un contrat conforme au code des usages signé avec un éditeur ;
  • Toutes les langues étrangères – langue cible ou source – et les langues de France sont éligibles, à condition que l’une d’elles soit le français.
Ne sont pas éligibles
  • Les éditions à compte d’auteur ou autoéditées ;
  • Les traductions achevées avant l’examen de la demande ;
  • Les traductions relais ou intermédiaires, c’est-à-dire non effectuées à partir de la langue originale d’écriture ;
  • Les traductions d’essais scientifiques et les travaux universitaires, les ouvrages scolaires, guides pratiques, revues, dictionnaires ;
  • Les œuvres dont les droits n’ont pas été acquis par l’éditeur commanditaire de la traduction ;
  • Les projets ayant déjà bénéficié d’une bourse publique ou privée.
Financement
  • Région Nouvelle-Aquitaine

Dépôt des dossiers en 2018 : 25 février - 27 mai

Fichier(s) à télécharger