Vous êtes ici : Accueil > Écrit et livre > Édition > Affiches thématiques > Cour(t)s toujours, fictions courtes et nouvelles > L'Arbre vengeur

L'Arbre vengeur

La Nouvelle, un genre qui venge les bons écrivains des médiocres romanciers.

Dernière mise à jour le mercredi 07 mars 2012

La Nouvelle, un genre qui venge les bons écrivains des médiocres romanciers.

Parce que le roman règne en bourgeois satisfait sur les Lettres, nous lui préférons souvent depuis nos débuts l’insolence de la nouvelle, forme qui ne souffre pas d’indolence, qui oblige au rythme, qui ne supporte pas l’à-peu-près. Qu’on la baptise aussi conte, novella ou récit, qu’on la veuille brève ou plus infusée, qu’elle ait trois siècles ou moins d’un an, elle garde cette force du dire peu dans un monde trop bavard, du dire beaucoup en moins de mots. Dans notre catalogue, depuis Pierre Louÿs l’érudit  jusqu’à Christophe Langlois à peine éclos, du fantastique à l’humour noir, de France ou d’ailleurs, nous espérons avoir rassemblé de belles voix du bref : Audiberti, Bégout, Blackwood, Bloy, Chadourne, Chesterton, Chérau, Covadlo, Csàth, La Cuadra, De Amicis, Erckmann-Chatrian, Gobineau, Grandjean, Hardy, Houssaye, Keller, Kolebka, Lodoli, Masson, Mendès, Petit, Powys, Renard, Richepin, Svevo, Toulet, Vecchio.

+Contact éditeur

+La sélection de l'Arbre vengeur