Vous êtes ici : Accueil > Écrit et livre > Édition > Affiches thématiques > Voyage de près, voyage de loin > Voyage de loin

Voyage de loin

Dernière mise à jour le jeudi 02 mai 2013

« Partir pour mieux revenir », dit un proverbe gitan.

Le voyageur ne sait jamais que répondre lorsqu’on lui demande de préciser son pays préféré. Cela dépend de détails si infimes, si intimes, qu’il devrait indiquer quand ? comment ? avec qui ? s’il était triste ? gai ? amoureux ? souffrant ? etc.

Or, même quand on fait métier de raconter, de décrire, de parler, d’écrire sur le voyage, il faut toujours garder des mystères, des secrets (surtout les siens !). Surtout ne pas tout dire ! Savoir se taire, en laissant les autres tenter de comprendre ce que l’on ne dit pas.

Maîtriser ses souvenirs, voilà, c’est l’essentiel.
Dans son seul roman Le Quart1 , véritable ode à la navigation , le poète grec (et ancien marin) Nikos Kavvadias (1910-1975) affirme :

« Le souvenir n’a de valeur que quand on sait que l’on repartira pour un nouveau voyage. Le pire des reniements, le plus grand désespoir est de jeter l’ancre dans son pays et de vivre de ses souvenirs. »
Partir pour mieux… repartir !

Claude Villers, président de l’Arpel Aquitaine, en 2008

1 : Éditions Denoël 1954

+Le Castor Astral - L'inspiration en mouvement

+Elytis - Le monde arpenté

+Fédérop - Tous les chemins du monde

+Gaïa - La vocation au partage

+MSHA - Ausculter le monde

+Pimientos - La promenade des auteurs

+PUB - Pans d'histoire