Vous êtes ici : Accueil > Écrit et livre > Édition > Affiches thématiques > Voyage de près, voyage de loin > Voyage de près

Voyage de près

Dernière mise à jour le jeudi 02 mai 2013

Partir loin, partir près… La belle affaire, l’essentiel est de partir !

Blaise Cendars – écrivain voyageur s’il en fut – écrivait :

« Quand tu aimes, il faut partir.

[…]

Le monde entier est toujours là,

La vie pleine de choses surprenantes1 . »

Pour le prouver, le poète pouvait parcourir des milliers de kilomètres sur les rails interminables du Transsibérien, les larges boulevards des océans à bord de paquebots élégants, de cargos brinquebalants ou de remorqueurs du cœur.

Toutefois ce que prétend – avant tout – ce bourlingueur infatigable, c’est l’importance de l’Ailleurs. Mais où se situe l’Ailleurs ? Aux antipodes ? Au bout de votre rue ? Dans vos livres ? Dans votre tête, là ou s’enfouissent ces mots, ces images qui construisent les rêves des vrais voyageurs.

Claude Villers, président de l’Arpel Aquitaine, en 2008

1  : In «  Tu es plus belle que le ciel et la mer », poème écrit en 1924, tiré du recueil Feuilles de route  paru aux éditions Denoël en 1947.

+Cairn - Le quotidien de l'histoire

+Confluences - Le monde tout près

+Entre-Deux-Mers - Gravures indémodables

+Fanlac - La mémoire de l'histoire sociale

+Féret - Le goût du voyage

+Le Festin - Savoir regarder autour de soi

+Fragile - De la vulgarisation comme outil de recherche

+Le Pin à crochets - Dans les rames du pin