Vous êtes ici : Accueil > Écrit et livre > Édition > Salon du livre de Paris > Salon du livre de Paris, du 20 au 23 mars 2015 > Interview éditions Finitude – Emmanuelle Boizet

Interview éditions Finitude – Emmanuelle Boizet

Dernière mise à jour le lundi 16 mars 2015

Installées au Bouscat, les éditions Finitude ont été fondées en 2002 par Emmanuelle et Thierry Boizet, anciens libraires dans les livres anciens, et publient de la littérature française et étrangère.

1-) Parlez-nous de la ligne éditoriale des éditions Finitude et des livres que vous publiez ?

Depuis douze ans maintenant nous ne publions que de la littérature, française et étrangère, des romans, des nouvelles, des correspondances, des auteurs patrimoniaux… Les éditions Finitude, c’est à la fois des auteurs contemporains, dont les textes singuliers nous plaisent et qu’on est heureux de faire découvrir, et des auteurs reconnus dont certaines œuvres n’ont pas été traduites en français et qu’on est alors très fiers de faire redécouvrir aux lecteurs.

2-) Participer au Salon du livre parisien, un moment important pour vous ?

Le Salon du livre de Paris c’est un évènement indispensable pour nous, un lieu de rencontres, d’échanges, d’émulation. Ces quelques jours sont une occasion en or de rencontrer le public, des lecteurs qui nous connaissent et d’autres qui découvrent nos livres en se promenant dans les allées. La journée professionnelle nous permet aussi de voir les auteurs, les traducteurs,  les libraires, les bibliothécaires, un moment qui compte vraiment pour les éditeurs en région comme nous. Quand on repart de Paris après le Salon, on a envie de faire des tas de choses, de développer des projets nouveaux, le salon parisien, c’est vraiment un incontournable ! Sur notre stand, nous accueillerons cette année, le samedi après-midi, Fanny Wallendorf, qui est la traductrice de la correspondance de Neal Cassady et le dimanche après-midi, Emmanuelle Pol pour son roman Le Prix des âmes  et Éric Haviland pour Les batailles d’Hastings.

3-) Deux coups de cœur cette année chez Finitude ?

Deux nouveautés oui, deux livres dont on est particulièrement fiers. Publié en février dernier, Les batailles d’Hastings  d’Éric Haviland est un roman français contemporain, un texte assez court auquel on croit énormément, un livre bouleversant, dans un style très contemporain. Autre titre qui nous tient à cœur, le second volume de la correspondance de Neal Cassady, Dingue de la vie et de toi et de tout  qui sort en mars. Le premier tome, Un truc très beau qui contient tout , a été un vrai succès en 2014 ;  c’est un texte extrêmement important et nous sommes très fiers de le présenter aux lecteurs cette année.