Vous êtes ici : Accueil > Écrit et livre > Édition > Salon du livre de Paris > Salon du livre de Paris, du 20 au 23 mars 2015 > Interview éditions Passiflore – Florence Defos du Rau

Interview éditions Passiflore – Florence Defos du Rau

Dernière mise à jour le lundi 16 mars 2015

Fondées en février 2009 par Florence Defos du Rau, Patricia Martinez et Sylvie Cazaban, les éditions Passiflore ont aujourd’hui un catalogue qui propose cinq collections différentes où la littérature contemporaine côtoie livres de voyage et de tourisme, livres d’humour et ouvrages dédiés au patrimoine ou à la tauromachie.

1-) Quelle ligne éditoriale définit les éditions Passiflore depuis 2009 ?

Depuis six ans, notre ligne éditoriale s’organise autour de deux axes. Tout d’abord, nous ne publions que de la littérature, romans ou textes, retraçant des parcours singuliers, majoritairement des auteurs aquitains mais pas uniquement, nous avons par  exemple chez Passiflore une auteure de Nantes. Second axe de notre travail éditorial, le régionalisme ; qu’il soit patrimonial, culturel ou sportif, tout un pan de nos publications est par ailleurs consacré à la tauromachie.

2-) Les éditions Passiflore seront au Salon du livre de Paris cette année, un rendez-vous à ne pas manquer ?

Nous y sommes déjà allées et c’est un rendez-vous qui compte, absolument ! Le Salon du livre de Paris, ça reste l’une des meilleures façons d’être un peu visible, tout du moins l’une des plus conséquentes en termes de fréquentation. Sur les quelques jours du Salon, on a l’occasion de rencontrer des gens, aussi bien des visiteurs/lecteurs bien-sûr que des professionnels du livre, des libraires, des bibliothécaires, des éditeurs venus de partout. De plus, jeune maison d’édition, c’est important pour nous d’être représentée au sein du pavillon de l’Aquitaine et c’est un moment très sympathique que de se retrouver avec les autres éditeurs aquitains, un temps où on peut échanger, confronter nos problèmes ou nos doutes, un soutien et des conseils qui sont précieux. Le Salon parisien, c’est finalement l’occasion unique de se retrouver tous chaque année entre éditeurs de la région, alors on en profite !

3-) Quels livres seront à l’honneur cette année sur votre stand ?

Sorti en janvier dernier aux éditions Passiflore, nous présenterons au public parisien le dernier titre de Marie-Laure Hubert Nasser, Spleen Machine , un roman en deux parties qui nous a beaucoup touchées dans le sens où il y est question des relations parfois difficiles et secrètes entre une adolescente et ses parents à l’heure des réseaux sociaux, un texte très fort, plus resserré que son précédent roman , La carapace de la tortue . Véritable coup de cœur de l’année 2014, nous serons très heureuses également de mettre en avant L’effacement  de Pascale Dewambrechies, un très beau texte sur le parcours singulier d’une femme après la guerre, dans les années 1950, une écriture aussi fine qu’exigeante.  Enfin, L’Enfant roman  de Fabienne Thomas, paru en 2013, est un autre titre qui nous tient particulièrement à cœur, un très beau texte sur la différence, sur le processus d’acceptation face au handicap. Marie-Laure Hubert Nasser, Pascale Dewambrechies et Fabienne Thomas seront présentes sur le stand samedi et dimanche pour échanger avec les lecteurs.