Vous êtes ici : Accueil > Écrit et livre > Patrimoine écrit, graphique et iconographique > Frab, Fram, manuscrits médiévaux > « Patrimoine des bibliothèques d’Aquitaine »

« Patrimoine des bibliothèques d’Aquitaine »

Ce sont les collectivités territoriales, à travers les bibliothèques, et les services d’archives qui assument la gestion du patrimoine écrit. Mais cette responsabilité est partagée. Le FRAB, Fonds régional d’acquisitions pour les bibliothèques, dispositif Etat–Région d’aide aux acquisitions des villes, est une illustration de cette coopération.

Dernière mise à jour le jeudi 24 novembre 2011

Ce sont les collectivités territoriales, à travers les bibliothèques, et les services d’archives qui assument la gestion du patrimoine écrit. Mais cette responsabilité est partagée. Le FRAB, Fonds régional d’acquisitions pour les bibliothèques, dispositif Etat–Région d’aide aux acquisitions des villes, est une illustration de cette coopération.

frab
  Visiter le module FRAB

Le Fonds Régional d’Acquisition des Bibliothèques (FRAB) d’Aquitaine entre dans l’âge de la majorité après une adolescence fructueuse au regard d’une riche moisson récoltée par les bibliothèques municipales de la Région. Mais il ne suffit pas d’engranger, il faut moudre le grain : cette tâche, les acteurs et partenaires du FRAB ont su la mener à bien pour la plus grande satisfaction de leurs publics, séduits à la fois par la découverte de trésors documentaires de toute sorte enfouis depuis des siècles ou quelques générations, et par le patient assemblage du puzzle artistique, historique et littéraire sur lequel repose la culture d’aujourd’hui. Rien n’est plus riche d’avenir que ce legs du passé, sans exclusive aucune, avec seulement la passion de transmettre le plus bel héritage qui soit grâce aux supports multimédias qui sont les nôtres et au concours de la banque numérique du savoir en Aquitaine (BNSA).
Anne Marie Cocula, Historienne

Le Fonds Régional d’Acquisition des Bibliothèques (FRAB) a été constitué il y a quinze ans, en Aquitaine, par une initiative conjointe du Ministère de la culture et de la Région. Il en existe 10 en France. Financés à parité par l’Etat et la région, ces FRAB ont pour but d’aider à l’enrichissement patrimonial des bibliothèques municipales.
Parmi celles-ci certaines ont une importante responsabilité nationale, de conservation de fonds d’Etat, issus principalement des confiscations révolutionnaires après 1789 : elles ont le statut de Bibliothèques municipales “ classées ”. Il s’agit, pour l’Aquitaine, des bibliothèques de Bordeaux, Pau et Périgueux. Un ou des conservateurs d’Etat sont mis à disposition des villes pour conserver, et bien sûr enrichir ces prestigieuses collections.
Mais toutes les bibliothèques ont de fait une vocation patrimoniale : par legs, dons d’érudits professeurs ou médecins, de mécènes, d’artistes, de précieux ouvrages, voire des bibliothèques entières entrent dans le domaine public. Dans certains cas, le fonds est si important pour la nation que le ministère du budget accepte une dation, c’est à dire une acquisition par l’Etat en échange d’un dégrèvement d’impôt : ce fut le cas par exemple pour la bibliothèque de Montesquieu issue du château de La Brède, mise en dépôt par l’Etat à la Bibliothèque de Bordeaux.
 
Ce patrimoine est vivant : les fonds Montaigne, Montesquieu, Mauriac, Augiéras, Toulet, Rostand, Reclus, Vaufreland, Supervielle, Loti, d’impressions aquitaines, de manuscrits médiévaux, s’enrichissent tous les ans : impressions nouvelles, exemplaires annotés ou ou avec des marques de provenances, tirages de tête, bibles et livres d’heures, éditions précieuses, manuscrits d’auteur, riches reliures.
Les élus, les villes, ont à cœur depuis des décennies de développer ces collections par des acquisitions sur leurs budgets propres, poursuivant ainsi l’enrichissement du patrimoine national.
Tous ces bijoux rehaussent la collection, l’étendent, et rendent compte de l’histoire du livre dans toute la diversité de son invention.
 
Le FRAB intervient comme soutien à cet enrichissement, aidant par subvention les principales acquisitions effectuées chaque année. Une commission composée de bibliothécaires, de techniciens, réunis auprès de la Région et de la DRAC, avec le soutien scientifique de la direction du livre et de la lecture du ministère de la culture et de la communication, examine tous les ans les propositions des villes.
Sont aidées les acquisitions qui méritent d’entrer dans le patrimoine national, qui complètent des fonds existants, qui pèsent sur les budgets au-delà des possibilités courantes des villes.
Sont aidées également les acquisitions en bibliophilie contemporaine, pour soutenir ce secteur de la création en matière de livre, forme et fond, texte et objet, pièce unique et début de collection.
Rendez-vous scientifique et financier, cette commission permet de faire le point sur le patrimoine écrit dans la région , sa conservation, sa mise en valeur.
 
Au bout de quinze ans, les milliers d’ouvrages acquis grâce au FRAB constituent une seconde collection, comme les spires de chênes pluri-centenaires autour du cœur des collections initiales. Ils les entourent, joyaux et écrins à la fois, reflets et lumière.
 
Voilà pourquoi Etat et Région ont souhaité que l’agence régionale Arpel les expose sur le Net : pour qu’ils éclairent l’Aquitaine en livres. Pour offrir aux élus, au public, aux jeunes, la représentation d’un patrimoine hérité de dizaines de générations, enrichi chaque année, source de connaissance et lieu de beauté toujours renouvelé.

Jean-François Sibers