Vous êtes ici : Accueil > Résidences > Résidences de La Prévôté > Les auteurs reçus > David Toscana et François-Michel Durazzo

David Toscana et François-Michel Durazzo

David Toscana © photo : David Helman / Ecla

David Toscana © D. Helman / Ecla

Dernière mise à jour le 21 juillet 2014

11 juin > 15 juillet 2014

Romancier et novelliste, David Toscana est considéré comme l’un des auteurs mexicains les plus inventifs de sa génération. De son côté, le Bordelais François-Michel Durazzo  a traduit les trois romans de David Toscana publiés en français aux éditions Zulma . Pendant cette résidence, auteur et traducteur désirent travailler « ensemble » sur un nouveau roman : une progression en commun et en parallèle sur une même œuvre, qui constitue une approche originale du travail d'écriture et de traduction.
Biographie
toscana-0784_bd

Né en 1961 à Monterrey (Mexique), David Toscana y a fréquenté le lycée américain, puis l'Instituto Tecnológico y de Estudios Superiores (ITESM). Il a exercé pendant dix ans la profession d’ingénieur et commencé à écrire à vingt-neuf ans, passage à l’écriture dont on trouve un écho autobiographique dans Un Train pour Tula . En 1994 David Toscana a fait partie de l'International Writers Program  de l'Université de l'Iowa et, en 2003, du Berliner Künstlerprogramm .

Marqué par l’influence des classiques espagnols, Cervantes et Calderon de la Barca, et par des écrivains comme Juan Carlos Onetti et José Donoso, David Toscana a publié huit romans et un recueil de nouvelles. Aujourd'hui considéré comme l’un des meilleurs romanciers mexicains, il est identifié dans son pays comme un écrivain « du Nord » ou de la Frontière, qui sépare le Mexique des États-Unis. En rupture avec les auteurs du XXe siècle marqués par le réalisme magique, David Toscana estime que la réalité, poussée jusque dans ses limites, est assez étrange pour être une source infinie de surprise et parler à l’imagination. Son œuvre fait preuve d’une remarquable inventivité narrative, dans l’art de tisser différents fils narratifs et de fondre le dialogue dans le récit, effaçant toute rupture entre la réalité des faits et l’imaginaire qui nourrit le dialogue intérieur.

David Toscana a reçu pour El último lector  les prix Colima, Fuentes Mares et Antonin Artaud France-Mexique en 2009. En 2008 il a reçu le Prix Casa de las Americas de Narrativa José María Arguedas pour El ejército iluminado . Son œuvre est aussi traduite en anglais, allemand, arabe, grec, italien, malayalam, polonais, portugais, serbe, slovaque, turc et suédois. Il vit aujourd’hui entre Monterrey et Varsovie.

Calendrier
  • Jeudi 19 juin à 18h 
    > BORDEAUX
    Rencontre avec David Toscana et son traducteur, François-Michel Durazzo
    Dialogue introduit par Cecilia González Scavino (maître de conférence Université Bordeaux Montaigne, Département des études ibériques, ibéro-américaines et méditerranéennes).
    Institut Cervantes / Instituto Cervantes
    57 Cours de l´Intendance 33000 Bordeaux
    05 57 14 26 14
    Site Internet de l'Institut Cervantes
  • Samedi 12 juillet à 18h
    > SAINT-JEAN-DE-LUZ
    Rencontre avec David Toscana et François-Michel Durazzo
    Librairie Le 5ème Art
    26 Rue Martin de Sopite, 64500 Saint-Jean-de-Luz
    05 59 43 66 48
    Page Facebook de la librairie

Fichier(s) à télécharger

+Entretien

+Bibliographie

+Projet

+Images : copyright et contact photographe

+ Image(s)