Vous êtes ici : Accueil > Résidences > Résidences de La Prévôté > Les auteurs reçus > José Manuel Fajardo

José Manuel Fajardo

Dernière mise à jour le 13 juin 2014

04.04 > 31.05.2007 : José Manuel Fajardo, écrivain et journaliste espagnol, était accueilli en résidence à la Prévôté au printemps 2007.

Biographie

José Manuel Fajardo est né à Granada (Espagne) en 1957. Il est écrivain et journaliste. Auteur de quatre romans, traduits en France, il a obtenu le Prix International du Journalisme Rey de España pour Las naves del tiempo , et le Prix Littéraire Charles Brisset pour Les Démons à ma porte .

José Manuel Fajardo écrit pour de nombreux journaux quotidiens et hebdomadaires espagnols (El País, Informaciones, El Mundo, El Periódico de Catalunya ou Cambio 16 ). Il a collaboré aussi avec des publications européennes et américaines Diario de la Settimana, Revista Internationale et Il Sole24ore  (Italie), Revista Gatopardo  (Colombie), Público  (Mexique) et Le Monde diplomatique, L’Express et Les Temps Modernes (France). Ses livres sont traduits en Italie, au Portugal, en Allemagne, en Grèce et en Serbie. Il a habité le Pays Basque espagnol, où il a travaillé comme journaliste, pendant huit ans. Écrivain voyageur, en 2001 il s'installe à Paris et en 2010 à Lisbonne, au Portugal.

Pendant sa résidence à Bordeaux, il a travaillé à un nouveau roman et fait quelques pauses pour rencontrer les lecteurs aquitains.

Plus d'informations :
> Voir le site Internet de José Manuel Fajardo .
> Voir son blog.

Publication issue de la résidence
FAJARDO_mon nom est jamaica
couv_Minombreesjamaica

Mi nombre es Jamaica , a été publié aux éditions Seix Barral à Barcelone en 2010 et peu après en France chez Métailié , dans une traduction de Claude Bleton, sous le titre : Mon nom est Jamaïca  ; il a obtenu la Prix Alberto-Benveniste de littérature 2011 et le Prix Bouchons de Culture (Salon des littératures Européennes de Cognac) 2011.

  • Mon nom est Jamaïca
    Roman de José Manuel Fajardo
    Traduit de l'espagnol par Claude Bleton
    Éd. Métailié, septembre 2010
    ISBN 978-2-86424-734-0
    301 pages - 21,50 €

« Au cours d’un congrès d’hispanistes à Tel-Aviv, Santiago se met à parler une langue disparue et affirme s’appeler Jamaïca, nom mystérieux dont son amie Dana trouvera l’origine dans un texte du XVIe siècle.
Pourquoi Santiago est-il devenu fou ? Quel rapport entretiennent cette folie et ce document ? De Paris à Grenade et Israël un voyage bouleversant et halluciné au cœur de l’histoire des diasporas juives hispaniques. Des personnages soumis à la violence, à la perte, au deuil, et une plongée passionnante dans un épisode oublié de la conquête de l’Amérique dont le héros incarne l’histoire d’un peuple persécuté, d’une famille marquée par la tragédie et celle d’une folie lucide.

L’auteur réalise la prouesse de recréer un passé ignoré tout en écrivant un roman d’aventures très contemporain, de donner la parole à la folie pour analyser les relations familiales et amicales et aller au plus profond de la création littéraire.
Ce roman révèle les liens étroits qu’un auteur tisse au fil du temps avec ses personnages à travers une œuvre. » (note de l'éditeur)

Fichier(s) à télécharger

+Extrait

+Bibliographie