Vous êtes ici : Accueil > Résidences > Résidences de La Prévôté > Les auteurs reçus > Philippe Girard

Philippe Girard

Philippe Girard © Mélanie Gribinski / Écla

Philippe Girard © Mélanie Gribinski / Écla

Dernière mise à jour le 29 juin 2014

01.09 > 30.10.2010 La résidence croisée Aquitaine-Québec, basée sur le principe d’un échange de créateurs de bande dessinée, s’inscrit dans le contexte d’un accord d’amitié et de coopération entre l’Institut canadien de Québec et Écla Aquitaine. Ainsi, alors que Vincent Perriot, auteur aquitain a été accueilli en mars et avril 2010 à Québec, Écla Aquitaine a reçu le Québecois Philippe Girard à l'automne 2010.

Biographie

Né à Québec en 1971, Philippe Girard publie sa première bande dessinée à l'âge de huit ans dans le magazine Je me petit débrouille . En 1997, il lance avec Jean-François Bergeron et Leif Tande le fanzine Tabasko ! , un mensuel qui paraîtra pendant deux ans.

couv_tuer velasquez

En 2000, il participe au collectif Avons-nous les bons pneus , qui sera l'acte fondateur de l’écurie Mécanique Générale. Il est par ailleurs l'auteur de dix albums de BD chez différents éditeurs, ainsi que de la série jeunesse Gustave  et Le capitaine Planète  au éditions La Courte échelle. En 2008, il participe à deux projets de bande dessinée soulignant le 400e  anniversaire de la ville de Québec.

Son livre Les Ravins, qui relate un court séjour en Russie, est traduit en anglais et en russe.
En 2009, parait Tuer Vélasquez , un récit autobiographique dans lequel il raconte ses démêlés avec un prêtre pédophile.

Outre de nombreuses nominations au Québec et au Canada, il a reçu un prix Bédéis causa en 2001 pour son premier album Jim le Malingre  : avatars ataviques , ainsi que le Bédélys Québec et le prestigieux Joe Shuster Award en 2008 pour le scénario de Danger public .

La blog de Philippe Girard : http://philippegirard.blogspot.fr/

Son projet en résidence

Le Journal de Marguerite  (titre provisoire)

Au cours de sa résidence, Philippe Girard a travaillé sur Le Journal de Marguerite qui raconte la vie d’une jeune anticonformiste québécoise des années 1930. Le récit est basé sur des documents authentiques et dresse le portrait d’un personnage qui refuse les seconds rôles. Condamnée à l’indigence par ses obligations familiales et ses origines modestes, la jeune femme s’accroche néanmoins à son grand rêve, celui de monter à bord de l’Empress of Britain afin d’échapper à un destin tracé d’avance. Têtue, opiniâtre et rêveuse, Marguerite rivalise de courage pour échapper aux pressions sociales et religieuses. À la fois portrait de famille, étude de mœurs et critique sociale, Le Journal de Marguerite est surtout le témoignage d’affection d’un petit-fils pour sa grand-mère paternelle.

couv_mauvaisefille

Septembre 2012 : parution de La Mauvaise Fille

Deux ans auront été nécessaires après sa résidence, pour que Le Journal de Marguerite  devienne un album, publié aux éditions Glénat Québec, sous le titre La Mauvaise Fille .

La Mauvaise Fille
Scénario et dessins Philippe Girard
Éd. Glénat Québec, Montréal, septembre 2012 – 21,50 €
EAN 9782923621388

+Biblio

+Images : copyright et contact photographe

+ Image(s)