Vous êtes ici : Accueil > Résidences > Résidences de La Prévôté > Les auteurs reçus > Valérie Morency

Valérie Morency

© Mélanie Gribinski / Ecla

ValMo © Mélanie Gribinski / Ecla

Dernière mise à jour le 25 février 2016

La résidence croisée Aquitaine-québec met à nouveau la bande dessinée à l'honneur : le Bordelais Mathias Liniado, alias Mr Kern était reçu à Québec au printemps dernier, et nous avons maintenant le plaisir d'accueillir Valérie Morency à la Prévôté cet automne.

Biographie

Née en 1979, Valérie Morency (ValMO) vit et travaille à Québec où elle est bédéiste et illustratrice. Initiée très tôt à l’amour de la bande dessinée, elle entretient depuis toujours une véritable passion pour le dessin et les récits. Elle a étudié le graphisme au Cégep de Sainte-Foy ainsi que l’illustration publicitaire au Collège Salette, à Montréal. Elle a ensuite œuvré dans le domaine du jeu vidéo pendant treize ans, en tant qu’illustratrice, directrice artistique et graphiste. Depuis 2014 elle exerce le métier d'illustratrice à son compte. Parallèlement à ce parcours professionnel, elle a continué à développer sa démarche artistique en ligne, poussant l’exploration de son dessin et sa technique narrative pour parvenir à créer un univers bien à elle. Pendant sa résidence Valérie souhaite poursuivre deux projets de bande dessinée : Les Seigneurs de St-Rock  (sur un scénario de Françis Desharnais) et l'écriture du scénario Le Lexique dyslexique.

Suivez son « Journal de Bordeaux » (en dessins bien sûr !) sur Facebook :
facebook.com/valmoillustrations

Ses projets en Aquitaine

Les Seigneurs de St-Rock :  « Un album sur lequel je travaille en collaboration avec le scénariste Francis Desharnais . C'est une bande dessinée en noir et blanc qui parodie le monde fantastique, transposant le récit dans la réalité contemporaine du quartier Saint-Roch à Québec. Ce mariage a été inspiré par les nombreuses entreprises de jeu vidéo que l’on trouve dans ce quartier. Qui dit jeu vidéo dit aussi références au cinéma de genre, à la littérature fantastique, tous des champs de la pop culture au sommet desquels trône, Le Seigneur de Saint-Rock . »

— Le Lexique dyslexique  : «  C'est un projet basé sur ma documentation au fil du temps d’expressions et phrases étranges que j’ai dites ou entendues. Ayant grandi avec une légère dyslexie, la bande dessinée fût pour moi une révélation, un moyen d’apprentissage de la lecture, mais aussi une façon de m'exprimer. Je profiterai donc grandement de l’encadrement et de l’environnement qu’offre la résidence pour travailler à un scénario pour ce projet et ainsi pousser mes limites en tant qu’auteure. »

Les Seigneurs de St-Rock © Valmo

+Bibliographie

+Entretien

+Images : copyright et contact photographe

+ Image(s)