Vous êtes ici : Accueil > Résidences > Résidences de La Prévôté > Les dispositifs > Résidence Traducteurs littéraires étrangers

Résidence Traducteurs littéraires étrangers

© David Helman / Ecla

© David Helman / Ecla

Dernière mise à jour le 30 mai 2016

Écla a à cœur de valoriser la profession de traducteur littéraire, la faire connaître et reconnaître, considérant que traductrices et traducteurs sont les passeurs indispensables d’une litteérature vivante et plurielle, qui s'affranchit des barrières géographiques, linguistiques ou culturelles. Les « Résidences de traduction » répondent à cet objectif, tout en favorisant la connaissance d'œuvres littéraires francophones au-delà de l'hexagone.

Inauguré en décembre 2012, avec la traductrice arménienne Nounée Abrahamyan, ce dispositif s'adresse aux traducteurs littéraires étrangers, travaillant du français vers leur langue maternelle. Il s'agit de leur donner la possibilité de travailler en immersion dans le pays dont ils traduisent la langue, ceci en offrant des conditions de travail appropriées, un logement au cœur du vieux Bordeaux (ou au Chalet Mauriac à Saint-Symphorien), ainsi qu’une bourse d’écriture.

Année de création : 2012

Durée résidence : 6 semaines
Bourse de traduction associée : 2400 euros net
Voyage : prise en charge du voyage aller-retour depuis le domicile du traducteur (limitée à 1000 euros maximum)
Logement : deux possibilités d'hébergement, pour deux résidences distinctes 

  • à la résidence de la Prévôté, une maison individuelle, dans le centre ville de Bordeaux (France) > résidence de mi-novembre à fin décembre
  • au Chalet Mauriac, dans le village de Saint-Symphorien (à 1 heure de Bordeaux) > résidence de mars à mi-avril

Conditions d'accès : Les traducteurs candidats
> résident à l’étranger et/ou ont leur résidence fiscale hors de France.
> ont moins de 65 ans au 31 décembre de l'année de dépôt du dossier
> ils doivent avoir à leur actif au moins deux traductions déjà publiées dans leur pays, par une maison d’édition professionnelle ;
> Ils ont un projet de traduction d’un ouvrage français (ou francophone) faisant l’objet d’un contrat avec un éditeur étranger.

Conditions d'accès : L’ouvrage original à traduire
> doit être écrit en français et relever du champ littéraire (y compris la littérature jeunesse, la bande dessinée, les essais, la poésie et la littérature de « genre » : fantastique, policier...).
> Si l’ouvrage original n'est pas dans le domaine public, il doit faire l'objet d'un contrat de cession de droits en cours de validité, entre l'éditeur d'origine et l'éditeur commanditaire de la traduction ;
> Toutes les langues étrangères sont éligibles, et toutes les œuvres littéraires, y compris celles tombées dans le domaine public.

> Sont exclus :
- les éditions à compte d’auteur et l’auto-édition ;
- les traductions relais ou intermédiaires, c’est-à-dire non effectuées à partir de la langue originale d’écriture de l’ouvrage ;
- les traductions achevées avant la venue du traducteur en France ;
- les contrats de traduction qui ne sont plus en cours de validité ;
- les ouvrages scolaires, les guides pratiques, les revues, les documentaires.

Sélection des candidats : appel à candidature international, organisé par Écla. Examen des dossiers des candidats par une commission de sélection indépendante.

Médiation : possibilité de participer à un programme d’activités culturelles, à raison de quelques rencontres en bibliothèque, librairie, salon ou milieu scolaire, en fonction des sollicitations qui sont toutes soumises à l'approbation du traducteur lauréat. La résidence offrira au traducteur le temps et la liberté de poursuivre en toute sérénité son travail de création en cours. Il pourra consacrer au moins 70 % de son temps à ce travail personnel.

toscana-0775_bd

Appel à candidature 2016-2017

Les traducteurs peuvent d'ores et déjà poser leur candidature pour la résidence qui aura lieu en décembre 2016.

Deux opportunités de résidence leur sont ouvertes :
- à la Prévôté : résidence du 7 novembre au 20 décembre 2016 – 1 lauréat
- au Chalet Mauriac : du 6 mars au 14 avril 2017 – 2 lauréats

Date limite de candidature : 30 juillet 2016
Dossiers de candidature à télécharger ci-après.

Contact Écla : Pôle Vie littéraire
Corinne Chiaradia : corinne.chiaradia@ecla.aquitaine.fr
Flore Llopis : flore.llopis@ecla.aquitaine.fr

Fichier(s) à télécharger

+Les lauréat-e-s des résidences de traduction